16 Fév

Serge SCOTTO

Serge SCOTTO se distingue au sein des auteurs marseillais par la multiplicité de ses activités : indifféremment au scénario ou au dessin, dans la BD comme pour la presse, il est également romancier et journaliste, notamment par l’entremise de son chien Saucisse.

Depuis 7 ans « éditorialiste » mordant et remarqué dans divers quotidiens et dont la gloire médiatique éclipse largement celle de son maître (il suffit de retenir sa participation à Secret Story III en 2009 pour s’en convaincre).

Arrivé en écriture par des chemins de traverse, Serge SCOTTO conjugue l’art du décalage avec un sens du récit qu’il met pour Idées Plus au service de l’histoire

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16 Fév

Eric SCHIAVINATO – SKIAV – Annulation de dernière minute

Eric SCHIAVINATO de son vrai nom est né à Grenoble le 8 mars 1967.

Apres avoir obtenu un bac A3 et 3 années d’études passées à l’école d’arts graphiques Emile Cohl (Lyon), il devient illustrateur BD indépendant.

Il illustre alors des manuels scolaires, des programmes de formation, des journaux d’entreprise, divers support de communication…

Ses vraies armes dans la BD se font avec la reprise des dessins de la série  » Les sales mioches», aux Editions Casterman, en 2002.

En 2008, collaboration avec Jean-Luc Garréra sur les dessins d’une nouvelle série  » Droit au but  » (Ed. HugoBD)

En 2008 également,  » Alexandra Ledermann  » (Ed. Jungle).

En 2010 : « Fitness académy »(Ed.HugoBD) scénarisée par JL Garrera.

Enfin en 2013 & 2014 sortent  deux tomes, « La valse des félins » (Ed. Paquet), scénarisée par Fred Weytens.

 

16 Fév

CARINE – RACINE Christine

Carine, de son vrai nom Christine Racine, est née à Fribourg, en Suisse.

Parallèlement à une formation de graphiste, elle crée des histoires en bandes dessinées. Mariée, elle a une fille en 1981. Sa rencontre – en 1981 également – avec une jeune femme atteinte de myopathie, lui donne l’idée de raconter le cheminement de personnes atteintes dans leur santé. Si des sujets concernant la santé ont été un tremplin, reconnaît Carine, elle a créé également des bandes dessinées de sciences fiction et deux séries pour enfants. En 1999, est sortie une histoire dont le héros est un chien, aux éditions « Coeur de Loup » (France) ».

Toutes ces expériences la ramènent inévitablement vers la BD animalière. Après Sylf et Sherpa, naît Wolfo. Son loup-héros ne parle pas, mais sait parfaitement se faire comprendre ! Comme le fait si bien sa chienne Ansa, une berger allemand de cinq ans.

www.carinebd.com

16 Fév

Christian OFFROY

Par l’auteur

Christian Offroy est un artiste peintre, installé à Montagnieu dans l’Ain depuis une dizaine d’année. Après avoir travaillé de nombreuses années avec différentes galeries en France et en Belgique, il connait depuis 2010 un succès grandissant en tant qu’illustrateur.

Ce peintre figuratif, diplômé de l’Académie Royale des Beaux Arts de Bruxelles, évoque dans ses oeuvres la diversité et la fragilité de l’humanité, souvent avec une touche burlesque ou raillante.

Dans ses illustrations, on retrouve la même fragilité, accentuée par la douceur de ses couleurs. Ses albums Etoile des forêts, Heyo et Heyo, rêve de hibou et  Empreinte d’Ours ont été publié par la maison d’édition Couleur Corbeau.

Les éditions Couleur Corbeau ont pour but d’éditer des albums jeunesses qui se veulent ludiques, historiques et pédagogiques. Sensibiliser les enfants et leurs parents au monde sur lequel ils vivent.

Les deux tomes de Heyo s’adresse aux maternelles par leur texte simple et ludique. La répétitions de la première phrase et la narration à la première personne incitent les très jeunes lecteurs à s’identifier au personnage.

Etoile des forêts est un album destiné aux enfants de 6 à 11 ans et pour les plus grands qui ont gardé leur coeur d’enfant… Une histoire touchante, simple et captivante sur l’amitié.

Empreinte d’Ours nous enseigne comment les enfants Sioux Lakota recevaient leur premier nom. Parfois pour un bout de chemin, parfois pour toute une vie.

Chaque nom à sa propre légende.

Cet album est destiné à un public de 9 à 99 ans.

Les superbes illustrations de Christian Offroy dans des couleurs sépia accompagnent chaleureusement le texte de l’auteur Corbeau avec humour.

www.christianoffroy.com

www.couleurcorbeau.com

En 2017 au Festival BDécines Christian remporte le Prix coup de pouce JJ JABET pour :

« Le secret de Kimi »

16 Fév

Rebecca MORSE

Rebecca Morse est née en 1983 de parents anglo-irlandais. La famille de Rebecca s’installe par la suite en France, où la jeune expatriée fait un bac L arts plastiques, mais abandonne ensuite le dessin pour les études de langues.

C’est un petit cours d’illustration auquel elle assiste en 2003 au College of DuPage, Illinois, qui lui donne enfin le courage d’assumer être dessinatrice, et de tenter sa chance à l’école Émile Cohl de Lyon.

Elle est diplômée en option Animation en 2008, et travaille quelques temps en tant qu’intervenante à l’Atelier d’Animation d’Annecy. Elle participe en 2009 au collectif En chemin elle rencontre…, déjà sur un texte d’Isabelle Bauthian.

Elle publie fin 2016 le quatrième tome d’Alyssa.

http://pinkmint-gallery.blogspot.fr/

 

 

 

 

 

 

Cette année une très belle exposition sur le travail de Rebecca sera en place à la médiathèque de Décines dès fin mars

Rebecca est également une des intervenante du Centre Léo Lagrange dans le cadre de projets de BD éducative avec les écoles et structure d’animation du grand Lyon

16 Fév

Jean Yves MITTON – Dédicace uniquement l’après midi

Né à Toulouse en 1945, il entre aux Beaux-Arts de Lyon en 1960.

Après un an d’académie, il entre dans un atelier de retouche BD pour les Éditions Lug. Pendant onze ans, il fait ses armes sur des séries telles que Sammy Sam, sa première série, Pim Pam Poum, Oum le dauphin, Popoff et surtout Blek le roc publié dans “Kiwi” dont il dessine une cinquantaine d’épisodes.

A partir de 1972, il crée, outre des centaines de couvertures, une ribambelle de super-héros comme Mikros, Cosmo, Epsilon et Kronos qui fréquente les pages de Mustang, Strange, Titans et Nova pendant quinze ans.

En 1975, il réalise Léonard de Vinci pour le parc Mirapolis, Blackstar, d’après le feuilleton diffusé sur TF1 et onze épisodes de Photonik en collaboration avec Ciro Tota. Il dessine également deux épisodes du Surfer d’Argent qui lui permettent d’accéder au “Comics USA”, genre peu fréquenté par les auteurs français. Acharné de travail, il s’associe avec François Corteggiani en 1987 pour une nouvelle série L’Archer Blanc publiée dans “Mickey” et Noël et Marie dans “Pif”.

L’année suivante, il prend la suite de Malès De silence et de sang chez Glénat. Tout en poursuivant cette série jusqu’au tome 10, il débute la longue saga gallo-romaine Vae Victis aux Éditions Soleil avec Rocca au scénario. Par la suite, Soleil lui laisse carte blanche et il enchaîne avec Les survivants de l’Atlantique et Chroniques barbares. En 1997, il élabore Attila… mon amour avec Franck Bonnet au dessin et Quetzalcoatl chez Glénat. En 1997, il reçoit la médaille de la ville de Clermont-Ferrand lors de son Festival BD pour l’ensemble de sa carrière. En 2006, il réalise Le dernier kamikaze aux Éditions Soleil avec Félix Molinari au dessin.

16 Fév

Thierry MERY

Thierry participe chaque année au festival de BDécines.

Pour le plus grand plaisir du public il y assure des ateliers de dessin dans le hall du toboggan.

Ces ateliers sont gratuits et s’adressent aux plus grands comme aux plus petits.

Thierry est souvent épaulé dans ces ateliers qui se déroulent sur les deux jours du festival par Philippe BROCARD Président du festival de Lyon et Marc SARAT bénévole du centre Léo Lagrange.

Interview de Thierry MERY, responsable des ateliers « Apprendre à dessiner » du Lyon BD en 2014

16 Fév

Thierry MARTIN

Alors que la guerre civile bat son plein, Thierry Martin quitte le Liban en 1975. Arrivé en France, il découvre Franquin, les Comics, Will Eisner, Moebius, Alfred Hitchcock, Terry Gilliam et Hayao Miyazaki.

Diplômé d’Art Graphique aux Beaux Arts de Perpignan puis en 1991 à l’école Nationale des Beaux Arts de Nancy, il développe son goût pour la mise en scène et le dessin en suivant un stage de story-board dans l’animation à l’école des Gobelins à Paris.

Il en réalise ainsi pour l’animation T.V. et le cinéma d’animation. Il publie sous le pseudonyme de « Matrix’ »une série intitulée « Le Pil » avant de collaborer avec Jean-Marc Mathis en 2005 pour « Vincent, mon frère mort vivant » chez Soleil.

Depuis, il enchaîne les titres tels que « Le Roman de Renart », « Myrmidon », « Au pays des ombres » et tout dernièrement « Hors cadre », Un fabuleux Artbook contenant TOUT Thierry Martin… ou presque. Ses histoires courtes, ses éditos pour Spirou, ses illustrations et aquarelles et bien d’autres choses…

16 Fév

Ben JURDIC

Franco – Suisse, né dans les Everglades (Floride) en 1984, il rejoint la France dès sa première année pour plonger à bras ouverts dans la culture bd Franco-Belge.

Diplômé de l’école d’arts appliqués Emile Cohl en 2006, Ben signe son premier album aux éditions KSTR en 2009. Depuis, il travaille régulièrement dans l’illustration, le graphisme et l’animation, tout en poursuivant son activité d’auteur de bandes-dessinées.

 

Parutions :_ 3 fois rien, KSTR

_ La pluie, collectif projet Bermuda

_ Les larmes de Nüwa, BD dont vous êtes le héros, Makaka éditions

_ L’histoire de la Fanny, Les rues de Lyon #7, L’épicerie séquentielle

_ Zoé baby-sitter tome 1&2, éditions Soleil

_ La bataille des Tard-Venus, hors-série Les rues de Lyon, L’épicerie séquentielle.

_ Lyon, patrimoine mondial de l’UNESCO, Les rues de Lyon, L’épicerie séquentielle.

Pour plus d’informations et de travaux de Benjamin : son blog.

JURDIC Ben Couv_248920JURDIC Ben 12510420_10153209130986260_8902403731124919089_n

16 Fév

Rémi JIGUEL

Les cartoons de Tex Avery, les classiques Disney, les Tom & Jerry ou encore les Looney Tunes ont été la source de ses inspirations dans son enfance.

Pendant la période scolaire, du primaire au collège, il a été remarqué par un professeur d’Art plastique qui l’a beaucoup encouragé. Après deux années passées dans un studio de dessins-animés, il a découvert les salons de BD, la rencontre avec les auteurs et leurs dédicaces.

Dès lors, à l’occasion du Festival BD’Art à Rive de Gier (Loire), on lui a confié quelques travaux et sa rencontre avec Philippe BROCARD a été décisive puisqu’il lui a demandé de participer à un de ses album J’apprends La BD – Les Toons (tome 5) sorti en 2007.

En 2009,il a sorti son premier album auto-édité L’Avenir de Pronto et deux ans après Germaine la Vache.

Germaine la Vache (tome 2) De ferme en ferme. est sortie en 2014

 

 

 

 

 

 

 

En 2017 : C’est « Ça Pince !!! sans rire ? »